Saison 2016-2017

Règlement :

  • Réservés aux joueurs titulaires d’une licence A ou licence B
  • Fréquence : un samedi par mois
  • 6 rondes
  • Cadence Fischer : 2 x 15 min + 5 s
  • Inscriptions : 13h30| Clôture des inscriptions : 13h55| Première ronde: 14h
  • Arbitre : Jean-Noël Grateau

    Horaires des rondes :

    Ronde 1 Ronde 2 Ronde 3 Ronde 4 Ronde 5 Ronde 6
    14h00 14h45 15h30 16h15 17h00 17h45

    Montant des inscriptions :

    Seniors : 3€ |Jeunes : 1,50€

  •  100 % des prix reversés
  • Système suisse accéléré Haley
  • Départages : 1. Buchholz tronqué 2. Cumulatif  3. Performance
  • Remise des prix à la place , prix féminin , jeune, vétéran , catégorie.
  • Hommage à Jean LABORIE

    Jean-Laborie

    Jean-Laborie

    Biographie :
    -Né le 03/04/1921 à Bordeaux .
    - Installation à Tours en 1945, où quelques joueurs refondent l’Échiquier
    Tourangeau, dont M. Duduit qui restera le Président jusqu’en 1964
    - Prise de nombreuses responsabilités au sein du bureau :
    - Trésorier de 1967 à 1969
    - Vice-président de 1971 à 1976
    -Président de 1978 à 1980.
    - Participation à toutes les compétitions de l’époque, dont la fameuse Coupe Brugerolles .
    L’Echiquier Tourangeau la remporte définitivement, après ses victoires en 1975, 1976 et 1982.
    -Décédé le 23 Novembre 2010 à Tours


    Challenge 2010-2011
    Dubé Dimitri gagne le premier tournoi mensuel de la saison 2010-2011. Un pot de l’amitié a été organisé en présence de Jean Laborie , le doyen de L’Echiquier Tourangeau.

    MoisDateNom et Photo du Vainqueur
    Grille Américaine
    Septembre
    Pot de l'amitié
    25/09/10Dimitri DubeTélécharger
    Novembre06/11/10Johannes WenzelTélécharger
    Décembre
    Hommage à Jean
    04/12/10Yann SalaunTélécharger
    Janvier
    Galette des Rois
    08/01/11Henri CarvalloTélécharger
    Février12/02/11Johannes WenzelTélécharger
    Mars12/03/11Johannes WenzelTélécharger
    Avril02/04/11Raphaël BoudinTélécharger
    Mai07/05/11Devallee JérémieTélécharger
    Juin
    Pot de l'amitié
    18/06/11Jean-Pierre GaboritTélécharger

    Hommages :
    arnaud bossard
    arnaud.bossard@gmail.com
    91.195.72.14
    Envoyé le 06/12/2010 à 18 h 03 min
    Bonjour tout le monde,

    c’est hier que j’ai appris la mort de Jean Laborie
    (c’est Nicolas Maleki qui m’a donné la triste nouvelle).

    J’ai, comme vous, pleins de souvenirs dans la tete et dans le coeur.
    Il avait connu mon grand père paternel. M’en parlait en bien (ce qui etait rare dans ma famille…). Me donnait moi aussi des surnoms delirants. Et aura marqué a jamais mes souvenirs au club d’echecs de Tours.
    Je me rappelle de ses petites chansons (sa version de la chanson de Vassilliu « Armand » qu’il remplacait bien entendu par « Arnaud »). Ses « choupinet » et autres « petit croquignol » (designant selon l’humeur un joueur ou une piece). Son agressivité (dans le bon sens du terme) dans le jeu quand il était en forme (un vrai Korchnoi tourangeau !). De ses anecdotes sur Rossolimo.
    Et surtout, par-dessus tout, de son oeil pétillant a la vue d’une belle combinaison (pour lui et meme pour l’adversaire chose rare). C’etait un vrai amoureux des echecs et cela se voyait !
    Il va me manquer.

    Arnaud.

    Didier B.
    bignand.didier@wanadoo.fr
    109.2.184.238
    Envoyé le 02/12/2010 à 11 h 00 min
    Jean Laborie était un ami pour tous et pour notre club il participait très régulièrement à notre Challenge (sauf depuis le décès de son épouse )
    Il avait toujours la même place pour jouer et je lui apportais pour l’apéro son bourgueil préféré .
    Nous sommes tous très peiné au club .

    Didier B.

    Manuel
    manuelmaleki@wanadoo.fr
    109.249.246.42
    Envoyé le 02/12/2010 à 2 h 09 min
    Jean, je le revois toujours dans des disputes homériques autour de l’échiquier l’opposant à Louis ou Michel. Tous étaient drapés dans une mauvaise foi théâtrale qui, au final, ne pouvait que les rendre sympathiques et surtout démontrait leur amour du jeu. Jean était de ceux que Caissa avait envoutés et qui transmettait sa passion, son expérience du jeu et de la vie à toute personne qui franchissait les portes de l’Echiquier Tourangeau.
    Je garderai aussi toujours en mémoire nos longues conversations à bord de sa voiture quand, jeune étudiant, il me ramenait vers Tours Nord après quelques blitz endiablés.
    Alors merci Jean et sache que tu resteras dans mon coeur à jamais.

    Manuel M.

    Nicolas
    nmaleki@hotmail.fr
    192.196.142.21
    Envoyé le 30/11/2010 à 14 h 33 min
    Je garde un souvenir marquant de Jean : j’appréciais sa compagnie pleine de jovialité, de générosité, de franchise et de caractère.
    Deux instants particuliers me viennent à l’esprit : l’un où Jean, au retour d’un match par équipe, récita un poème de Victor Hugo évoquant une bataille de Napoléon….
    Et l’autre, moins emphatique, où je pris une correction dans une défense Tchigorine…

    Ciao Jean !

    Nicolas M.

    Jacques Balause
    martine.balause@modulonet.fr
    86.75.100.127
    Envoyé le 29/11/2010 à 16 h 32 min
    Mon cher Jean,
    La sobriété, le silence sont de mise ce matin. Te dire adieu est un moment cruel car nous
    sommes tous imprégnés de ta personnalité forte et attachante, de ton goût pour la dialectique,
    de tes passions, dont celle bien sûr pour le jeu d’Echecs que tu auras pratiqué jusqu’au bout.
    Ce jeu était d’ailleurs fait pour toi car, comme dans la vie, tu aimais les règles intangibles, le
    combat chevaleresque, à la loyale.
    Nous nous étions rapprochés car nous avions aussi le sud-ouest en commun, la Gironde en
    particulier.
    Je ne peux m’empêcher de penser à nos derniers échanges où tu évoquais dans la douleur la
    disparition d’Andrée, ton épouse adorée, et la séquence difficile faite de solitude qui
    s’annonçait. Tu avais vu juste…
    Je n’oublie pas tes références à Dieu, à l’enseignement religieux que tu avais suivi ; tu
    stigmatisais volontiers le manque d’amour entre les hommes aujourd’hui, l’éloignement des
    valeurs que tu avais reçues en héritage.
    Ton habitude de commencer tes journées par une partie d’Echecs pour améliorer tes
    connaissances théoriques me touchait. Animé d’une combativité intacte, tu n’hésitais pas à me
    recommander des ouvrages, comme pour me conforter dans l’illusion qu’à nos âges, il ne
    fallait pas perdre l’espoir de progresser !
    Cultiver l’espoir, aimer son prochain, exercer son libre arbitre en toutes
    circonstances :comment ne pas suivre dans ton sillage ces préceptes qui étaient les tiens ?
    Je puis d’ailleurs t’assurer, mon cher Jean, que nous serons nombreux à vouloir rester, à
    jamais, fidèles à ta mémoire.
    Jacques B.

    Christian V
    valette.christian2@wanadoo.fr
    86.221.190.200
    Envoyé le 27/11/2010 à 14 h 43 min
    Au risque d’être taxé d’ancien combattant,comment ne pas relater les souvenirs ci dessous:lorsque je montais l’escalier au café de l’Univers qui menait au club d’échecs en mai 1977,jeune novice des échecs,je n’en menais pas large.Je ne connaissais rien ou presque.Jean m’a alors accueilli,encouragé et formé(en me mettant défaite sur défaite!!)J’ai pu observer et apprécier sa formidable présence,son énergie,et son amour des échecs.Les autres bons joueurs de l’époque s’appelaient Jacques(Berges),Dominique(Rateau),Jean Yves(Soyer),Jean Pierre (Alet), un jeune espoir Jacques(Pineau)encore lycéen,René(Mannequin),Christian (Gojceta et Broin),Louis(Pichevin)…et d’autres que j’oublie.Jean avait cette passion de la compétition qu’il transmettait.Je ne résiste pas au plaisir de vous relater une petite anecdote qui concerne nos amis disparus Louis et Jean.En 1979 ou 1980,nous partions jouer en coupe sur 4 échiquiers Sylvain (Colsaët,un autre jeune joueur),Jean, Louis et moi.Au retour de cette victoire,nous voulions analyser(surtout Jean et Louis!)Ce dernier qui conduisait s’est arrêté en pleine campagne,a sorti le jeu et s’est installé….sur la petite route ou nous étions,à même le bitume….(« Jean,on va quand même pas s’emm… »disait Louis).Imaginez quatre fous-furieux penchés sur l’échiquier,la 1ere voiture qui est arrivé a du s’arrêter pour nous laisser le temps de ranger! C’est la passion à l’état brut qui se transmet, et je suis heureux d’avoir connu ces moments.
    Grâce à Jean,cette passion ne m’a jamais quittée.
    Christian V.

    Kib²
    kibleur.christophe@gmail.com
    82.228.159.28
    Envoyé le 26/11/2010 à 17 h 49 min
    Au revoir ‘pitchounet’, et encore merci pour toutes ces soirées passées à blitzer/analyser avec des nous (les jeunes à l’époque). Avec du recul, je constate que tu avais bien du mérite à nous supporter! En tout cas, tu ne manquais jamais de panache et de classe.

    Je ne pourrais me rendre aux obsèques demain (journée « portes ouvertes » à mon travail), mais ça ne m’empêchera pas d’avoir une pensée pour toi et ta famille.

    Que Caïssa te garde précieusement:

    Christophe K.

    Christian
    cj.neven61@orange.fr
    84.103.32.179
    Envoyé le 25/11/2010 à 23 h 58 min
    Sincères condoléances de la part des membres de notre club qui ont connu Jean; je me rappelle qu’il était venu fair l’open de Nogent le rotrou en 2005, et qu’il avait eu un prix en vétéran.
    Amicalement
    Christian N.

    Ollivier
    ollivier.rioland@gmail.com
    84.103.32.179
    Envoyé le 25/11/2010 à 23 h 52 min
    Bonsoir à tous,

    hier la planète échecs a perdu un sacré bonhomme qui a compté pour beaucoup d’entre nous.
    Jean Laborie a été et restera indissociable, dans notre mémoire collective, non seulement de l’Échiquier Tourangeau mais aussi des échecs en Indre et Loire.
    Avant même que le club de La Membrolle ne naisse, alors que l’actvité échecs au nord de Tours, était animée à St-Cyr par Alex Legall, Jean venait au traditionnel rapide du mois. Lorsque le Club de La Membrolle est né avec les cadres de St-Cyr, il est venu naturellement parrainer les jeunes et a participé régulièrement au rapide du club.
    A Tours dont il fut, entre autre, président, la nouvelle équipe du club a décidé en début de saison de nommer le rapide mensuel «Challenge Jean Laborie».

    Afin de saluer sa mémoire je vous propose de marquer, ce dimanche au début de la remise des prix du départemental jeunes, une minute de silence.
    Ollivier R.

    JP
    nathaliegaborit@free.fr
    84.103.32.179
    Envoyé le 25/11/2010 à 23 h 42 min
    Bonjour

    Voilà, je reviens vers vous pour annoncer le mort de Jean Laborie. Hier à 14h30.
    Je n’ai rien à dire de plus excepté qu’une page importante du club se tourne.
    Je ne connais pas encore la date ni l’heure de ses obsèques.
    Je téléphone à René Manequin pour le prévenir.
    Je garde le souvenir des qq minutes passées avec lui dimanche: comme un trésor précieux :Merci Yann de m’avoir téléphoné et incité à retourner le voir , sans toi je serai passé à coté de ce moment.
    Jean-Pierre G.